17 mai 2010

Je n'aime pas le Pavillon d'or

Pavillon d'or, KinkakuJe n'aime pas le Pavillon d'or (Kinkaku). Voilà, c'est dit.

J'y suis retournée hier pour vérifier. Je me suis assurée que la journée soit ensoleillée pour le voir à son meilleur, les rayons se reflétant sur sa lourde chape d'or.

Je suis arrivée au milieu d'une foule, comme d'habitude. Des voyages étudiants, des étrangers, des touristes. Il y a de nombreux endroits comme ça à Kyoto. Le temple suspendu Kiyomizu-dera, par exemple, est toujours plein de monde. Ça ne m'empêche pas de l'aimer, au contraire du Kinkaku.

Pavillon d'or, KinkakuVous me direz: "Mais Valérie, c'est tellement beau sur les photos!" Je sais, je sais, et je vous en ferai de très beaux fonds d'écran. Mais le Pavillon d'or, c'est juste ça: une image.

On en fait le tour, on le prend sur tous les angles, en sachant très bien qu'on a tous les mêmes clichés, puisque les possibilités sont limitées. Et puis, on continue un peu plus loin, vers les boutiques de souvenirs et le petit café dans la montagne.

Le problème du Kinkaku, c'est que je ne sens rien de sacré à cet endroit. Au contraire du Ryoan-ji (lui aussi très populaire, à cause de son jardin sec de 500 ans), il n'y aucun banc pour s'asseoir près de l'étang. Il n'y aucune place pour s'arrêter et laisser le paysage paisible surpasser la foule bruyante.

Vous faites le tour, essayant de trouver un "spot" pour prendre la photo et hop! c'est pas mal fini.

IrisLa seule chose que j'ai aimé, ce sont les iris qui faisaient de superbes touches violettes autour de l'étang. Mais qui les avait remarqués sur la photo du haut? Ce pavillon d'or prend tant de place…

Je préfère les temples plus discrets, plus zen, plus paisibles. Désolée pour les inconditionnels du brillant pavillon jaune (ma couleur préférée d'ailleurs!), je ne crois pas que le Kinkaku me reverra de sitôt.

3 commentaires:

Jean-Yves a dit...

Bien d'accord avec toi. Il m'ennuie ce temple. En fait, le meilleur a ce temple est la longue allee qui mene a la caisse. Les mousses sur la gauche, le batiment juste avant la caisse sur la droite. Quand j'y vais ces temps-ci (ce qui n'est pas souvent!), je ne paie pas pour entrer, je reste a l'exterieur, et j'apprecie beaucoup plus ma visite!

Beau blog en passant. C'est la premiere fois que je le visite, apres avoir vu le lien sur le site Cyberpresse!

Jean-Yves
www.terophoto.blogspot.com

Panoramixia a dit...

Par chance, il y avait beaucoup moins de touristes que je ne l'avais vu sur d'autres photo lorsque j'y suis allé.

Mais je dois avouer que j'y ai ressenti la même impression de "ah, c'est tout ?" que tu décris lors de ma visite du Kinkaku-Ji.

Par contre, je croyais que c'était parce que j'ai vu ce temple au milieu de mon voyage (et j'en ai fait beaucoup).

L'endroit qui m'a fait le plus vibré est le Fushimi-Inari.
Mais les jardins secs du Ryoan-ji, Tofuku-Ji et Daitoku-ji m'ont également beaucoup plus.

Aller a Kyoto sans avoir sa propre photo du Kinkaku-Ji reste tout de même un sacrilège, même si des milliers de personnes en ont une identique...
Au moins cela permet aux personnes à qui l'on montre nos photos de dire "ah ! je connais ce temple !!!" :)

Pano

Valérie a dit...

Jean-Yves: en effet, les alentours gratuits d'un temple sont souvent tout aussi (et peut-être plus) beaux que l'intérêt principal. Je pense par exemple aux environs du Ryoan-ji (gratuits)... Superbes!

Pano: oui, le Fushimi est superbe. J'habite tout près du Daitoku-ji et j'apprécie énormément ce temple que j'ai vu par tous les temps. Dernièrement, sous la pluie, en pleine nuit! Le Tofuku-ji, je dois absolument y faire un tour!
Oui, il faut peut-être avoir sa photo du Pavillon d'or quand on revient de voyage. :) Je vois ce que tu veux dire! :)