01 mai 2010

Fleurs et chatons

Byodo-inCette dernière semaine fut particulièrement occupée autour de mes études et mon travail de recherche. Mais j'ai quand même fait quelques petites choses dans mes temps libres.

Une amie m'avait invitée à l'accompagner à Osaka où un centre commercial tenait un événement spécial consacré aux chats… Vous devinez que je me suis sacrifiée! Nous avons fait le voyage en matinée et avons flâné dans la foule qui envahissait l'étage spécial minous.

HanakekoMes plus grosses dépenses ont été faites dans la section Wachifields pour un chat qui s'appelle Dayan. J'avais visité son domaine (car Dayan possède un très mignon domaine au lac Kawaguchi-ko, près du mont Fuji) il y a quatre ans. C'est là que j'avais fait sa connaissance. J'adore le dessin de ce chat. J'ai donc acheté les livres illustrés, en japonais, ce qui me permettra de pratiquer! Il y avait une exposition d'un photographe spécialisé en chats de gouttières. Des artisans présentaient là des petits objets (cuir, argile, dessins, bijoux, bois, tissus, etc.), tous avec la thématique "chat". Il y avait vraiment plusieurs tentations! J'ai choisi de mettre la photo du travail de Hanakeko, c'est trop trognon.

Fuji no hanaHier, je suis allée admirer, avec une autre amie, la floraison des fuji, des fleurs pendantes qui sont reconnues près d'un temple que j'adore, le Byôdo-in, situé dans la ville du thé vert, juste au sud de Kyoto: Uji. Nous avons pris plusieurs photos du pavillon du phénix, très connu puisqu'il est sur les pièces de 10 yens.

Bien sûr, nous avons profité de notre présence à Uji pour se restaurer de soba (nouilles) au thé vert, de crème glacée et de gelée au matcha. Excellent… Tellement bon que je vais y amener Philippe lors de sa visite.

Fushimi-InariAujourd'hui, il faisait tellement beau que sur le chemin d'un cours de calligraphie, j'ai décidé de partir plus tôt et de visiter le Fushimi-Inari, un sanctuaire shintô extraordinaire. C'est là qu'on peut voir des centaines de tori dans la montagne.

En soirée, la dame qui m'accueille m'a invitée à aller voir la sortie des mikoshi, des temples portables. Plusieurs hommes les portaient de peine et de mal. Ils les ont déposé devant le temple principal pour que "l'âme" des dieux se transfèrent dans ces temples portables. Mercredi, il y aura une grande procession dans les rues avec ces temples dorés.

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Quelle chance tu as! En tournant mon calendrier à la page "mai", j'y découvre une superbe photo ... du Byodo-in. Quelle coincidence! Ce temple est sur mon itinéraire pour un prochain passage à Kyoto, vu que je n'avais pu le voir la dernière fois, faute de temps.

Ton billet me motive encore plus, ainsi que pour le Fushimi Inari. Merci de partager ton quotidien par le biais de ton blog.

Mata ne!
kanadajin

Valérie a dit...

Ah ah! Je n'aime pas le mot "chance"! Si c'était seulement de la chance, je serais probablement encore chez moi. Je pense que j'ai de la chance et aussi de l'obstination! Héhé! :)

Oh! Tu reviens au Japon! Il faut absolument voir le Byodo-in, dont le musée est également très intéressant. Pour le Fushimi-Inari, prévois plus de temps que les autres temples, car je n'ai jamais réussi à marcher dans toute la montagne tellement il y a des tori...!

Merci pour tes commentaires, ça me fait très plaisir.

Valérie